Peintures et revêtements

L’application de revêtements techniques (résines de sol, peintures…) sur vos ouvrages industriels,
permet d’assurer différentes fonctions, et de répondre à vos besoins.

Les revêtements que nous appliquons répondent aux normes réglementaires, environnementales, en favorisant les circuits courts de production (produits fabriqués en France).

SYSTEME ANTICORROSION

Peinture : l’application de peintures anticorrosion permet de protéger les ouvrages industriels et de prolonger leur durabilité. Produits hautement techniques, ces peintures améliorent en plus l’esthétique et la nettoyabilité. Sur ouvrage neuf ou en rénovation, les systèmes de peinture anticorrosion sont soumis à des homologations (ACQPA, OHGPI,GEPI.), et font l’objet de préconisations, en fonction des besoins, des contraintes techniques et environnementales de l’ouvrage.

Métallisation : procédé consistant à projeter un métal fondu (souvent un alliage de zinc) sur un
acier préparé. La projection se fait avec un pistolet à flamme (flamme – fil) ou un pistolet à arc
électrique. Le zinc projeté crée ainsi une liaison mécanique avec l’acier pour former une barrière physique et une protection cathodique, assurant une efficacité anticorrosion sur le long terme.

Système Duplex : procédé associant métallisation et peinture. L’acier est métallisé (après préparation), puis une couche de bouche pores et un système de peinture sont appliqués. Technique de protection anticorrosion prolongée, sur long terme, esthétique.

PREPARATION DE SURFACE

La préparation de surface est une étape primordiale pour garantir la performance du système de peinture ou de revêtement qui sera appliqué, et pérennise ainsi la protection anticorrosion apportée à l’ouvrage.

Anticorrosion : Projection sous pression et Décapage

Communément appelé « sablage », ce procédé permet de décaper d’anciens revêtements ou oxydation, et créer la rugosité nécessaire à l’adhérence des systèmes de peintures ou revêtements à venir.

Technique adaptée au chantier.

Communément appelé « grenaillage », ce procédé utilisé en cabine permet de dépoussiérer et recycler les abrasifs.

Cette technique, adaptée à l’atelier, permet de décaper et de créer la rugosité nécessaire à l’adhérence des systèmes de peintures ou revêtements à venir.

Adaptée aux milieux ATEX (anti déflagrant) ce procédé permet de décaper d’anciens revêtements ou oxydation, sans poussière et sans étincelle.

Les abrasifs polyuréthane sont dépoussiérés puis recyclés.

Cette technique permet, en maintenance, de décaper les anciens revêtements et retrouver l’état de rugosité initial.

Procédé permettant de dissoudre les anciens revêtements comme les peintures, et les oxydes.

Nécessitant des mesures de prévention importantes, le choix de cette technique est souvent par défaut, dans des environnements complexes.

Décapage à l’aide d’outils électroportatifs ou pneumatiques manuels (brossage, grattage).

Le choix de cette technique est souvent par défaut, dans des environnements contraignants.

RESINE DE SOL :

Les résines synthétiques sont utilisées dans les revêtements de sol depuis les années 60. Souvent très esthétiques et flamboyantes, les résines de sol sont aujourd’hui des revêtements hautement techniques.

La performance des nouvelles familles de produits permettent de résister à de nouvelles contraintes, chimiques, mécaniques, thermiques, ou a vos besoins impératifs (production, remise en circulation rapide…).

En fonction de ces contraintes et de vos besoins, nous vous proposerons différents systèmes de
résine de sol.

Préparation des sols

Le ponçage diamant permet d’éliminer d’anciens revêtements minces, de rectifier les défauts mineurs des sols, et préparer les bétons avant application des revêtements.

Technique sans poussière (sous aspiration continue), peu bruyante, sans vibration.

Projection à grande vitesse de billes d’acier sur la surface à préparer, entrainant ainsi un éclatement de la surface à chaque point d’impact. Permet de décaper d’anciennes peintures de sol et de créer l’accroche nécessaire à la bonne tenue des revêtements coulés.

Technique sans poussière (sous aspiration continue) , nécessitant des protections auditives, et avec très peu de vibrations.

procédé permettant une préparation plus en profondeur du sol, de quelques millimètres à quelques centimètres. Un tambour en rotation, pouvant être équipé de différents outils, vient frapper la surface du sol. Technique permettant de décaper d’anciens revêtements épais, de purger d’anciens bétons abîmés.

Technique sans poussière (sous aspiration continue), avec nuisance sonore et vibrations.

Nos différents revêtements

D’une épaisseur de 300 à 800 microns, ces revêtements permettent de protéger vos surfaces, avec une grande variété de teintes, et sont économiques. Ils ne seront pas adaptés aux usages à fortes contraintes ou sollicitations.

Sont utilisés les époxy, les polyuréthanes, les méthacrylates.

D’une épaisseur de 800 microns à 4 mm, souvent auto lissants, ces revêtements apporteront une bonne résistance à l’abrasion et aux produits chimiques, avec un degré d’antidérapance ajustable possible.

Sont utilisés les époxy, les polyuréthanes, les méthacrylates, les polyaspartiques, les mortiers polyuréthane ciment.

D’une épaisseur de 5 à 10 millimètres, ces revêtements sont capables de supporter de grosses contraintes mécaniques ou chimiques, ainsi que les amplitudes thermiques. Pour les plus épais, ils peuvent corriger la planéité du sol.

Revêtement de choix dans l’industrie lourde, chimique, pharmaceutique, agroalimentaire (certains revêtements sont additivés d’agents antimicrobien).

Ces systèmes sont principalement des polyuréthanes ciments, des mortier polyuréthanes, ou des mortiers époxy.

ÉTANCHÉITÉ :

Application de revêtements (simples ou stratifiés), sur tous types de supports (acier, béton…) afin de garantir l’étanchéité de la rétention.

Nous adaptons le procédé utilisé en fonction des propriétés physico chimiques des éléments en rétention (pH, nature du produit, température…).

LES DIFFERENTS SYSTEMES D’ÉTANCHÉITÉ

Ces systèmes sont souvent utilisés sur les terrasses, toits terrasses, toits plats, et certains ouvrages de génie civil.

Ils résistent aux eaux stagnantes, maintiennent leur élasticité dans une large plage de température..

Système d’étanchéité composé de résine incluant une fibre de verre en renfort (système appelé peau composite)

Ces systèmes résistent aux agressions chimiques, aux fortes sollicitations comme le marnage, à la fissuration… La nature de ce revêtement composite variera en fonction des contraintes et des besoins.

Ce procédé est applicable à tous les types de rétentions.

Systèmes spécifiques des capacités d’eau potable, validés par une attestation de conformité sanitaire (ACS). La prise en charge de ces ouvrages, permet d’assurer une bonne qualité de l’eau que nous buvons, de prévenir ou stopper la dégradation des installations, et limiter les couts de maintenance.

Nous utilisons des produits sans CMR, sans COV, sans phtalates, sans amines aromatiques, et sans bisphénol A.